• - Quand les soignants sont maltraités -

    Et si on parlait un peu de la maltraitance des soignants par les patients ?

    Car ça existe, si, si... j'en suis fréquemment témoin, si ce n'est victime.

    Les patients ont des Droits, certes, et nul ne songe à le leur retirer, mais ils ont aussi des Devoirs. Et leur statut de patient, ou malade, ou personne âgée ou handicapée, ne les autorise nullement à maltraiter les soignants qui sont là pour les aider.

    Après mon article sur les aidants, je viens ici plaider un peu la cause des IDEL (infirmiers à domicile). De mon expérience et de celle rapportée par des amies, de nombreux IDEL se retrouvent en difficulté morale, en stress, en panique face à des patients tyranniques, multipliant les injonctions contradictoires, en exercice constant d'abus d'autorité,...  dû à leur statut de patient ?

    • C'est cette personne handicapée qui envoie moult SMS à son IDEL pour le "renvoyer" et le harcèle le jour d'après, voire le menace, agissant de même avec toutes les personnes travaillant autour de lui.
    • C'est cette dame  porteuse d'une plaie chronique, qui annule scrupuleusement ses rendez-vous au cabinet infirmier, et sature les répondeurs de tous les  soignants (médecin compris) pour aménager des plages horaires qu'elle n'honore jamais.
    • C'est cette gentille dame âgée, à qui on donnerait le bon Dieu sans concession et qui vous injurie en dehors de tout témoin, et joue à la victime en présence de tiers (Tatie Danielle).

    Et combien ai-je entendu  de soignants se dire "épuisés", angoissés, tétanisés avant d'aller chez untel ?

    Pourquoi les patients auraient-ils TOUS les droits?? Etre malade, handicapé, âgé ne donne pas l'autorisation d'être méchant et maltraitant.

    Le respect , c'est dans les deux sens que ça marche. Ne jamais oublier cela! Un soignant s'engage et un patient doit également s'engager à respecter ses RV (sauf urgence), à parler de façon courtoise et non  comme à un chien, à cesser de penser que l'IDEL vient par pur plaisir chez lui, à considérer que c'est aussi un "boulot" et que tout travail méritant salaire, il est normal qu'il soit payé (et pas toujours "grassement" comme certains le laissent entendre)...

    Bref, Halte aux patients maltraitants... ça change un peu de slogan !

    Mauvais traitement vôtre.

    Clématite

     

     

    « - Invitation au voyage ....-- Où sont les patients ?- »
    Partager via Gmail

  • Commentaires

    8
    Astrid
    Samedi 7 Janvier à 20:49

    Nous avons reçu une formation ascendante.... On s'offusque de ce qu'on estime un manque de respect... Au final avons nous réellement identifié les besoins des patients?

    Ce sont nous les soignants.... Les professionnels.... Hormis les cas sécuritaires.... Pourquoi s'offusquer à ce point? 

    Ne sommes nous pas capable de prendre du recul et de se placer dans l'empathie?

    Si les patients n'honorent pas leur rendez vous..... S'ils modifient sans cesse leurs horaires.... Nous sommes nous posé les bonnes questions? Nous sommes nous remis en question? Peut être que si leur soin n'est pas leur priorité c'est qu'il y a un message que nous n'avons pas su faire passer.....

    Si leur soin n'est pas leur priortié ( hormis encore soins a caractère securitaire ou vital) ... Pourquoi n'arrivons nous pas à l'entendre???

    Ne faites vous pas vous même des choix dans l'organisation de votre vie et vos rendez vous etc etc?

    Soignez autrement que ce qu'on nous a appris c'est compliqué et douloureux mais.....tellement enrichissant et "enleveur" de stress...

    Nous avons actuellement un patient pour un pansement au cabinet qui change toujours ses jours de pansements... Certes ça va être un beau bordel pour nous la facturation... Et alors? Le patient lui est serein, en confiance....et sa guérison n'en est que plus rapide.... Exemple concret: il vient effectivement un peu "comme il le priorise" et on eentend ce besoin et on le satisfait... Par contre dès qu'on "impose" un passage non négociable pour x ou x raisons... Il le comprend et honore son rendez vous

    Soignons autrement

     

      • Dimanche 8 Janvier à 09:38

        Oui Astrid bien entendu que nous devons toujours prendre en compte les signes des patients, qui nous disent que peut-être LA solution n'est pas celle que nous pensons..; ceci est le fondement même de l'éthique en soins... Je ne mentionnais qu'une petite partie des patients... ceux qui au final ne "jouent pas le jeu" non plus. Pour différentes raisons, certainement très entendables, mais dont les soignants n'ont pas SYSTEMATIQUEMENT besoin d'en payer les conséquences... Ils n'ont sont pas responsables non plus. Alors s'adapter: évidemment, comprendre et  être en empathie: bien sûr, mais TOUT accepter sans limite: NON

        ;-)

    7
    Astrid
    Samedi 7 Janvier à 20:36
    6
    Vivi
    Jeudi 5 Janvier à 17:30
    Sans compter ceux qui vous donnent une tape sur les fesses et insistent pour vous embrasser ds le cou et qui crient à la maltraitance quand vous refusez
    5
    zoubi
    Dimanche 1er Janvier à 11:14
    Dans le laminoir de la fonction publique, le soignant a toujours tort, face aux patients, face au médecin. ..... couebé l échine er travailler sans affect, juste ce qu il faut. .....et lorsque vous sortez de vos gonds face à un patient manipulateur ou odieux..... vous avez encore tort...... je xomprends le suicide des soignants......
    4
    sisi
    Mardi 20 Septembre 2016 à 03:00
    Je partage tes pensées sans oublié ceux qui n'on qu'une envie te frappé avec leur canne par ce que ta couleur de peaux ne leur convient pas merci de décrire le calvaires de beaucoup de soignant.
    3
    Lundi 14 Octobre 2013 à 19:28

    C'est pas plutôt "sans confession", qu'on donne le bon Dieu ? ;)
    Toutes les relations que le soin engendre sont particulières... Bon courage, parles-en au besoin, cela permet de décaler les choses face à ce type de personne - faire autrement en ayant une autre vision et donc un autre positionnement : ça surprend, et souvent ça allège.

    2
    maphti
    Dimanche 13 Octobre 2013 à 18:00

    Bravo! pour ces posts pleins de vérité..

    L'intolérance n'a pas a être tolérée et la tolérance a pour limite l'intolérable...
    Amitiés sincères.
    Marie

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :