• - Y a que moi que ça choque??? -

    L'HAS invente l'injection a sec

    Bon ok, le fond de l'article est pertinent... 

    Il s'agit de dénoncer la suppression du solvant à base d’alcool benzylique permettant  la préparation extemporanée de l’injection de clamoxyl®.

    C'est vrai que l'affaire est gênante

    Car les flacons de clamoxyl® sont vendus sans eau...a priori. Et l'eau pour préparation injectable (EPPI) n'est pas remboursable. Mais en même temps injecter un produit qui s'avère toxique, c'est pas terrible non plus. 

    On pourrait imaginer que le pharmacien, qui reste je pense un professionnel compétent et responsable, délivre cette fameuse EPPI en même temps que le produit... Ou que le médecin (ils sont pas tous débiles, non, non...) le précise sur l'ordonnance (bon encore faut-il qu'il sache qu'il n'y a plus de solvant). 

    En fait ce qui me choque dans cette communication, outre son titre que je trouve inutilement racoleur: "Quand la HAS invente l’injection à sec !", c'est son image...

    On y voit donc 2 jeunes femmes (des infirmières??) en train de se faire un rail.

    Ok, on va me rétorquer "ha ben t'as pas d'humour toi, moi je trouve ça plutôt drôle...". Oui, pour un humoriste, peut être, ou un quidam quelconque sur twitter..

    Mais pas de la part d'un syndicat d'infirmiers libéraux. 

    Bon sang, une photo de jeunes en train de sniffer de la coke (ou du clamoxyl, on s'en tape) franchement je ne trouve  cela ni intelligent, ni responsable de la part de professionnels de santé qui devraient délivrer un autre type de messages. Comment s'imposer en professionnels de la prévention en santé après ceci? 

    Un fois de plus j'ai honte...

    Toxiquement vôtre

    Clématite

     

    « - Petit traité de zoologie appliqué aux infirmiers - - Le compère rage - »
    Partager via Gmail

  • Commentaires

    1
    Jeudi 26 Janvier à 11:59

    J'avoue n'avoir jamais vu cette affiche !!! Mais elle est clairement pas nette ... Quand aux médecins et leurs prescriptions, si déjà ils prescrivaient  des sets à pansement quand il y a des pansements, alors se dire qu'il faut un liquide pour une injection c'est une autre histoire

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :