• - Quand la goutte déborde....

    - Quand la goutte déborde....

    Ce soir je vais vous soumettre un cas clinique.

    Vous savez,  comme lorsque vous êtes en formation et que l'on vous propose en postprandial ( ou en pré prandial pour éviter la fameuse somnolence et profiter de toute l'adrénaline disponible de votre cerveau affamé) que l'on vous propose donc un cas inventé - ou non- et que vous mettez à rude épreuve vos neurones anesthésiés par la voie monocorde et quasi hypnotique du formateur...

     

    Alors voyons voir... 1, 2, 3 qui dorment, non 4 , le dernier vient de tomber de sa chaise. 

    Les autres, vous méritez la suite. 

    Ce n'est pas un cas fictif, car une amie, toute jeune IDEL,  me l'a  relaté hier, me demandant, la peucheurette (ça veut dire la pauvre, mais version gentille, en marseillais), comment coter une prise en charge qu'elle s’apprête à accepter. 

    Bah!  je suis pas l'experte du siècle en NGAP, mais après quelques dizaines d'années en libéral je taquine la bête. 

    Cas clinique: 

    Voilà donc notre dame, 75 ans, à peu près valide, diabétique non insulino dépendante, mais avec pas mal de comorbidités tout de même, aidante naturelle de son Alzheimer de mari de 81 ans ( vous savez cet allemand pour qui beaucoup de dames d'un certain âge perdent la tête). 

    Des enfants, mais pas trop dans le périmètre de son logement, et tous fort occupés...Et pas trop de voisins disponibles dans les parages non plus.

    Notre dame vient de se faire opérer de la cataracte sur un oeil, ben oui ça arrive, et a donc 1 mois de collyres a mettre 4 fois par jour, en attendant de faire opérer le deuxième...

    Je n'ai pas dit qu'elle s'est faite opérer à l'oeil, hein.. D'où l’importance de la syntaxe. 

    Imaginez que je vous dise: "elle est allée au chirurgien pour se faire opérer à l'oeil"...Bon c'est vrai y en a qui le font, mais pas elle. 

    Revenons à nos gouttes. Elle n'arrive pas à se les mettre seule. Même en insistant, non, ça tombe à coté, elle tremble, elle panique, elle s'angoisse... elle les mettra pas c'est sûr. 

    Faut dire que 4/jour ça fait à la louche toutes les 6h, donc imaginons: au lever: 8h-14h-20h-26h.. Pardon, 2h du matin.  Ou plus simple: 7h-midi-18h-21h...On s'arrangera avec les intervalles. 

    Alors elle demande au "docteur" qui appelle mon amie l'infirmière...

    Elle a besoin d'un contrôle de glycémie, mais comme elle n'a pas d'insuline, un par jour est tout juste toléré (et encore ???). Elle peut faire sa toilette seule. Elle n'a pas de pansement sur l'oeil - les chir font cela proprement de nos jours,  pas besoin de nutrition parentérale, ni de pompe à morphine, ni, ni, ni....

    Elle a juste connement besoin que quelqu'un lui mette ses putains de gouttes dans les yeux 4 fois par jour! 

    Sauf que c'est bien là que le bât blesse. Non y a pas de faute, le bas (de contention) c'est autre chose. Enfin non c'est pareil: pas pris en charge. 

    Donc problème cornée-lien: comment coter ceci ??? Hum Hum...

    Nous avons donc:  instillation de collyre en post opératoire 4 fois par jour pendant 1 mois (ou 3 d'ailleurs je ne sais plus) chez une patiente diabétique non insulino dépendante, suite à chirurgie de la cataracte. 

    Vous avez 3 heures, tic tac, tic tac.....

    - AMI1 ? sous quel appellation? traitement? ( Surveillance et observation d'un patient lors de la mise en œuvre d'un traitement ou lors de la modification de celui-ci) pendant 15 jours, 1 seule fois /jour? ok et après?

    - AMI1,25 ? est ce bien une "Pulvérisation de produit(s) médicamenteux", je ne crois pas... 

    - AMI2 ? non, ce n'est pas un "pansement", ni une "injection par voie rectale" (enfin, je pense...)

    - AIS3 ? 4 fois par jour? Pour une instillation de collyre? En connaissant le TOC préféré de la sécu à contrôler les temps passés lors d'une AIS3 ? (1/2h par AIS3, pour les non initiés qui se seraient perdus par là - ndlr)

    Elle devrait sacrément blinder sa demande de DSI ma copine, pour faire accepter 4 AIS3/jour.....sur une patiente qui n'avait besoin de rien jusqu'à hier. 

    Je n'ai pas su quoi lui répondre. Quelques gouttes ont réussi à fermer mon clapet. 

    Alors je soumets ce casse tête à votre sagacité, et n'hésitez pas à venir le commenter, le partager ou même faire remonter aux financeurs, qui sait? Faut-il que l'infirmière mette les gouttes à l'oeil?

     Peut être que cette goutte fera déborder le vase de l’incohérence de notre nomenclature ???

    Tout ceci me dé-goutte...

     Cliniquement vôtre

    Clématite

    « - Le RESPECT bon sang -- A la recherche du point G - »
    Partager via Gmail

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    12
    pascoole
    Dimanche 13 Août à 16:19

    bonjour,

    perso, on appelle l'ophtalmo pour qu'il prescrive des psts oculaires (même si, on est bien d'accord, il n'y a pas de "pst" à proprement dit! la plupart du temps, ça marche!

    11
    Jiaime
    Vendredi 22 Juillet 2016 à 18:58

    Clématite, pareil dilemne nous a été soumis. La famille ne voulant pas régler. Le pompiste ne nous fait pas cadeau du carbu. Reste une solution, prévenir l'Ophtalmo, lequel nous répond ouvertement : " Démerdez-vous ". Retour case départ sans toucher 200,00 francs heu 200,00 euros. Décision collégiale : la Caisse ne voulant pas régler, et bien après avoir expliqué à notre charmante patiente, elle l'a fait toute seule; mais les 4/5 ème du flacon sur les vêtements.

    Conclusion = impasse.

    10
    Philippe Nagra
    Jeudi 30 Juin 2016 à 22:21
    Hello les amis.
    Mais pourquoi vouloir à chaque fois faire payer la Secu ?
    C'est certain que la situation en question de la mamie est pas folichonne. Mais il y a d'autres choix possibles (dans le désordre) :
    - Appeller ses enfants et demander à ce qu'ils payent les soins qui ne seront pas remboursés (devoir de solidarité aux aînés, toussa toussa)
    - Voir avec la mutuelle de la mamie s'il ont un "fond social"
    - Voir avec l'assistante sociale du coin
    - Apprendre à la fille de la voisine
    - Le faire gratuitement pour bien se faire voir et gagner sa place au paradis (et accessoirement peut être revoir la mamie pour d'autres soins ou son vaccin).

    Alors, oui, c'est degueulasse. Mais, c'est que le début.
    Vous avez vu que le Dexeryl n'est plus remboursé ? Ça craint aussi ça non ?
    9
    Flodine
    Jeudi 30 Juin 2016 à 22:06

    Hello Clématite, 

    j ai eu le même raisonnement non clinique qu Anna Fenta en finalité j ai refusé les soins...

    8
    Jess
    Jeudi 30 Juin 2016 à 08:22
    Acte non nomenclature à expliquer à la patiente qui doit être malheureusement réglé par la patiente.
      • Jeudi 30 Juin 2016 à 08:35

        ha oui j'ai pas précisé: elle est raide comme un passe lacet, autrement dit très démunie la pauvrette.... Ben oui, sinon c'est pas drôle! Mais bien essayé!!! cool

    7
    Ragou
    Jeudi 30 Juin 2016 à 00:47
    Notre CPAM a fait un site avec l'élément de reponse suivant : https://endirect-professionnels-de-sante.cpamcentre.fr/endirect-ps-37/infirmier_37/codification-facturation-infirmier.aspx LCPAM n° 689 - Juillet 2015 qui dit un AMI1 par jour quelque soit le nombre de passage pendant 15j :)
      • Jeudi 30 Juin 2016 à 08:34

        et la marmotte elle fait quoi déjà?????? beurk

    6
    Falbala
    Jeudi 30 Juin 2016 à 00:29
    Et cette brave petite dame n'a pas dans son entourage proche, une voisine susceptible de lui mettre ses gouttes ?! Tu vois la charmante voisine qui se mettrait en 4 pour aider son prochain ( enfin là son ancien ) ??? Ah cela n'existe plus !
    Désolée ma chère clématite, je n'ai pas plus de réponse que toi à ce choix cornée-lien ! ( désolée c'était trop tentant, il fallait que je la fasse )
    Toulousainement vôtre
      • Jeudi 30 Juin 2016 à 08:28

        je vois très bien la  charmante voisine.... y en a encore , mais la dame est pas à Toulouse désolée... et bravo pour pour "cornée lien", je te le pique du coup ( je vieillis, je l'avais même pas vu cuilà!!!). La relève est assurée, merci ma petite Falbala! <3

    5
    Mercredi 29 Juin 2016 à 23:46
    Alors là je t'avoue que refuse la patiente !! Tout simplement. Avec un contrôle sur le dos et une somme astronomique pour ce genre de connerie facturée je donne mon joker
      • Jeudi 30 Juin 2016 à 08:25

        oui je comprends bien, sauf qu'elle en a besoin... et que nous ne pouvons refuser des soins, en théorie... un casse tête je te dis! 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :