• - Allumez le feu ! -

    Lu ce soir sur Rue89 (merci twitter):

    elle-menace-de-s'immoler-devant-pole-emploi-elle-est-internée-

    Donc si je comprends bien TOUT: le désespoir est maintenant une maladie mentale ? Voire même un délit ?

    Je continue ma lecture:

    "Isabelle Hay s’est retrouvée internée pendant trois jours en soins psychiatriques et placée en garde à vue" 

    Je résume: cette dame, que je ne connais pas, a demandé un RV à pôle emploi, qui n'a pas répondu , et 3 semaines plus tard, excédée,  elle "menace" de venir avec un jerrican et des allumettes si on ne la reçoit pas (que celui qui n'a JAMAIS dit quelque chose d'avoisinant me jette la première étincelle). Ceci lui vaut le débarquement de 8 policiers à son domicile !!!

    HUIT agents de la police nationale qui viennent emmener une citoyenne comme vous et moi, une femme au bout du rouleau qui a eu l'audace de réclamer un rendez vous au pôle emploi, service au demeurant "public" si je ne m'abuse, une citoyenne qui sera internée de force! INTERNEE !

    Puis, refusant d'être sédatée contre son gré, elle passe 72 heures en service psychiatrique!

    3 jours en psychiatrie pour oser clamer son désespoir à de "pauvres agents territoriaux", bien à l'abri de ce genre de déboires,  probablement traumatisés par le suicide d'un autre désespéré il y a un mois !...

    Ces chomeurs qui maintenant osent en plus la ramener et surtout ont l'outrecuidance de se suicider... ca fait désordre Messieurs Dames, circulez y a plus rien à voir, ni à manger d'ailleurs.

    Les "restos du coeur"  devraient peut être songer à en distribuer un peu (du ) à ces fonctionnaires tellement convaincus d'agir en toute bonne conscience. D'ailleurs le directeur diu pôle emploi en question se justifie: «La dame a réitéré ses menaces. Nous avons donc pris la décision de prévenir les services compétents. Mieux vaut prendre plus de précautions que pas assez».  Monsieur Laurent Coppin, quel joli nom pour un directeur du pôle emploi, si empathique... 

    Alors de nos jours, une fois de plus, la victime devient la coupable !

    Souffrez mais en silence que diable, et arrêtez de troubler l'ordre public!

    Clématite

    Furaxement vôtre

     

     

    « - J'ai décidé d'être heureuse - - Envolez-moi, envolez-vous - »
    Partager via Gmail

  • Commentaires

    2
    Clématite Profil de Clématite
    Vendredi 15 Mars 2013 à 12:00

    oui koalette!

    Ne jamais oublier que les plus dangereux sont ceux qui n'ont plus rien a perdre...mais àa les gopuvernants l'ont bien compris: un peu d'OM, un peu de M6, un peu de Nabila (allo???) des petits pseudo conflits intestins politiques et hop! la machine repart.... méfiance, ça va pas durer!

    1
    koalette
    Vendredi 15 Mars 2013 à 10:34

    MERCI Clématite...moi qui ait travaillé en psychiatrie avant d'être IDEL aujourd'hui, je me posais aussi cette question de la "légitimité accordée" aux chomeurs de se revolter..

    Ca fait tache hein, le desespoir des pauvres, dans un pays soi disant développé comme le notre...ca fait peur hein, le jusqu'au boutisme dont ils font preuve aujourd'hui! Ils n'ont plus le choix! ils savent qu'ils finiront par "crever" si on ne leur offre pas un emploi (j'adore le mot "offre" pour un emploi, surtout quand on voit combien ils se battent pour en obtenir un...z'êtes trop bons messeigneurs..)

    Alors "crever" de ca ou d'autre chose, quand on voit le dédain avec lequel on les traite les pauvres, l'indifference générale quand ils "crevent" sous les ponts...ils n'ont plus rien a perdre, et c'est outrageant..

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :